Faculté des arts
DESS en théâtre de marionnettes contemporain
Accueil

Le Diplôme d’études spécialisées en théâtre de marionnettes contemporain (DESS) en bref :

  • Deux années d’études en théâtre de marionnettes à raison de 5 cours par année
  • L’unique formation en théâtre de marionnettes au Canada
  • Des cours axés vers l’apprentissage des notions fondamentales du théâtre de marionnettes : dramaturgie, scénographie, conception et fabrication de marionnettes de techniques variées, manipulation, interprétation et mise en scène
  • Une formation singulière, dispensée dans un cadre universitaire d’excellence, qui articule création et recherche, apprentissage pratique des arts de la marionnette et réflexion sur leur place dans le paysage théâtral contemporain
  • L’apprentissage d’un art interdisciplinaire par nature, à la croisée entre les arts de la scène et les arts visuels
  • La création et la présentation publique d’une courte forme à la fin des études
  • Des professeurs artistes du Québec, du Canada et de l’étranger
  • Des possibilités de stages au Québec, au Canada ou à l’étranger

La date limite pour les prochaines demandes d’admission : le 1er mai 2015 (pour un début de scolarité à l’automne 2015).

Pour toute question, communiquez avec la directrice de programme : Dinaïg Stall 514-987-3000 poste 4325 ou stall.dinaig@uqam.ca

 

Le théâtre de marionnettes contemporain, un art en pleine effervescence
Forte d’ancrages traditionnels très diversifiés aussi bien en termes d’origine géographique, de technique, d’esthétique que de propos, la marionnette connaît à l’heure actuelle un essor tous azimuts.

Qu’il s’agisse de revisiter une tradition populaire contestataire ou de mêler pantins automatisés et projections multimédias, elle permet aux artistes de tous horizons de créer des univers complets et cohérents, de donner vie à ce qui n’en a pas et corps aux figures de pensée et aux projections imaginaires les plus folles, et d’incarner les instincts et émotions qui nous traversent, des plus concrets aux plus abstraits.

S’étant emparé depuis les années 60 des plateaux de théâtre et ayant ainsi dévoilé le marionnettiste traditionnellement caché, le théâtre de marionnettes contemporain peut désormais donner à voir les multiples relations qui lient le personnage marionnettique à l’interprète qui l’anime – au sens premier : qui lui donne le souffle.

La marionnette met en évidence l’étrange alliance du corps et de l’esprit, du tangible et de l’immatériel ou encore, lorsqu’elle prend au pied de la lettre la métaphore de la manipulation, les rapports de pouvoir, de domination.

Son statut double de personnage et d’objet, de pensée en mouvement et de matériau inerte, permet toutes les libertés. Elle dépasse les limites de l’humain, se joue des échelles, de la gravité, des impératifs physiques imposés par son corps à l’interprète.
Elle est une invitation à dire et (rece)voir le monde autrement.